Le SWOT

S - STRENGTHS (Forces)

W - WEAKNESSES (Faiblesses)

O - OPPORTUNITIES (Opportunités)

T - THREATS (Menaces)

La matrice SWOT

Qu’est-ce qu’une matrice SWOT ?

La matrice SWOT, acronyme anglophone de Strengths, Weaknesses, Opportunites et Threats. Elle combine l’étude des forces et des faiblesses d’une organisation, d’un territoire, d’un secteur, etc. avec celle des opportunités et des menaces de son environnement, afin d’aider à la définition d’une stratégie de développement. La matrice SWOT permet de rassembler et de croiser les analyses internes et externes avec les environnements de l’entreprise.
La matrice SWOT est l’outil indispensable pour faire face à une opportunité potentielle ou pendant la rédaction du business plan. L’analyse SWOT permet d’analyser les enjeux du projet, que ce soit pour le lancement d’un nouveau produit, l’implantation sur un nouveau secteur géographique ou la mise en place d’un nouveau plan commercial.
Elle est composée de deux axes d’analyse : l’axe interne et l’axe externe.

Facteurs internes

S - STRENGTHS (Forces)

Les Forces, qui sont les facteurs internes à l’entreprise et qui lui procurent un avantage sur les concurrents et qui permettent de bien répondre aux besoins clients.

W - WEAKNESSES (Faiblesses)

Les Faiblesses de l’entreprise, qui sont les facteurs internes négatifs, qui peuvent se révéler néfastes pour l’entreprise au regard de sa concurrence et qui peuvent être améliorés.

Facteurs externes

O - OPPORTUNITIES (Opportunités)

Les Opportunités qui sont les situations externes, propres à l’environnement dans lequel évolue l’entreprise, et qui peuvent procurer un avantage concurrentiel sur lequel l’entreprise va s’appuyer.

 

T - THREATS (Menaces)

Les Menaces qui sont des situations externes défavorables qui peuvent influencer négativement les performances de l’entreprise qui ont pu être identifiées au cours notamment de l’analyse de la concurrence ou de marché.

Diagnostics

Diagnostic externe

Un diagnostic externe, qui identifie les opportunités et les menaces présentes dans l’environnement. Celles-ci peuvent être déterminées à l’aide d’une série de modèles d’analyse, tels que l’analyse PESTEL, le modèle des 5 forces de la concurrence, proposé par Michael Porter, ou encore une analyse de scénarios. Il peut s’agir par exemple de l’irruption de nouveaux concurrents, de l’apparition d’une nouvelle technologie, de l’émergence d’une nouvelle réglementation, de l’ouverture de nouveaux marchés, etc.

Diagnostic interne

Un diagnostic interne, qui identifie les forces et les faiblesses du domaine d’activité stratégique de l’entreprise. Celles-ci peuvent être déterminées à l’aide d’une série de modèles d’analyse, tels que la chaîne de valeur, le benchmarking ou l’analyse de l’environnement.

Les options tactiques

C’est la confrontation entre les deux résultats établis grâce au modèle SWOT (résultats du diagnostic externe et du diagnostic interne), qui va permettre d’alimenter l’étape suivante de formulation des options tactiques.

Il existe quatre grandes tactiques à appliquer après une analyse SWOT :

– L’offensive , qui consiste à utiliser les forces en interne pour profiter des opportunités de l’environnement.
– La contre-attaque,  qui s’axe sur l’amélioration et le développement en interne des points faibles de l’entreprise pour saisir les opportunités de l’environnement.
– La défensive, qui a pour objectif d’utiliser au mieux les forces et les atouts de l’entreprise pour se protéger des différentes menaces de l’environnement.
– Le repositionnement, qui consiste à diminuer les faiblesses pour réduire la vulnérabilité de l’entreprise face aux menaces extérieures.